Retour


Le Décodage et les Douze Lois Cosmiques
(Pourquoi pas le bonheur ?)
Tous droits réservés
©Libre Expression


Le Décodage

Se décoder c’est se débarrasser des blocages ancrés au plus profond de soi-même depuis notre conception jusqu’à aujourd’hui.
 

Les Douze Lois Cosmiques

Ces lois toutes naturelles et faciles à suivre favorisent le bien-être et la sérénité. Elles sont puisées de l'enseignement de madame Adéla T. Sergerie.
 
 
 

 


 
 
 
Le décodage

Se décoder c’est se débarrasser des blocages ancrés au plus profond de soi-même depuis notre conception jusqu’à aujourd’hui.

Quand je pense au décodage, je pense souvent à cette petite phrase de Lavoisier qui servait de titre au premier chapitre de mon livre de chimie alors que j’étais au secondaire: «Rien ne se crée, rien ne se perd.» disait le scientifique. Or, il en va de même de la vie, de nos vies. Rien de tout ce qui nous arrive — événements, émotions, joies, drames, etc. — ne se perd. Tout cela vit en nous et fait que nous sommes ce que nous sommes. D’où l’importance de bien vivre avec toutes ces choses accumulées en nous depuis l’enfance. D’où l’importance aussi de bien vivre les événements présents qui seront demain notre passé.

Donc, si je désire un heureux futur, paisible et harmonieux, je dois le préparer immédiatement. Il faut que je vive «mon présent» selon l’image que je me fais de «mon futur».

Mais pour que cela soit possible, je dois d’abord dire adieu à tous les éléments négatifs qui ont réussi à m’atteindre au fil des années et qui m’empêchent d’être aujourd’hui positif à 100%.

Les psychologues ont découvert que ce qui nuit le plus n’est pas ce que l’individu peut se remémorer, mais plutôt les éléments négatifs qui l’ont profondément marqué au niveau du subconscient et dont il ne peut actuellement se souvenir de façon consciente; d’où la nécessité de se «décoder» pour être débarrassé définitivement de ces aspects négatifs non clairement identifiés.

Si je peux me souvenir d’un événement malheureux, je peux aussi l’accepter et décider de m’en débarrasser à tout jamais. Mais il y a des milliers de petites ou de grandes déceptions qui m’ont affecté depuis ma conception et dont je ne me souviens plus. Grâce au décodage, je peux enfin m’en débarrasser à tout jamais.

Toute personne peut se décoder elle-même à l’aide de son subconscient. Il s’agit de faire parvenir un message au subconscient, durant vingt et un jours, afin que ce dernier aille chercher, dans chacune des étapes de notre vie, tous les éléments négatifs et nous apporte ainsi la liberté intérieure.

On peut aussi espérer être décodé instantanément et intégralement à l’aide d’un rêve ou d’un autre événement, mais cette façon de procéder, ne dépend pas uniquement de soi. On peut considérer cette expérience comme un véritable cadeau du ciel lorsqu’elle se produit.

De toute façon on ne perd rien à le demander avant de commencer les vingt et un jours. Voici un exemple de demande pour être décodé en une seule fois:

«Grâce à Dieu et à mes guides, je suis instantanément décodé et débarrassé des entités négatives logées depuis ma conception dans mon subconscient. Je suis maintenant libre de vivre heureux et libre d’aimer.»

Si, par la volonté de Dieu, vous êtes décodé de cette manière, remerciez-le car du jour au lendemain vous vous sentirez libre comme l’air et dégagé d’un grand poids. Mais comme personne ne sait quand cela va se produire il est préférable de s’aider aussi par le décodage personnel de vingt et un jours. Le résultat final du sentiment de libération sera le même (il sera progressif au lieu d’être instantané).

Décodage à faire durant vingt et un jours

1er jour:
Dire au moins une fois par jour durant les quinze premiers jours:

«Mon subconscient, je te demande de me décoder entièrement et de détruire toutes les entités négatives accumulées depuis ma conception et qui nuisent à mon évolution.»

2e jour:
Le subconscient décode de façon progressive et nous libère de chaque étape:

«Toutes les entités négatives inscrites depuis l’âge de 21 ans sont maintenant effacées à tout jamais.»

3e jour:
«Toutes les entités négatives inscrites entre 14 et 21 ans sont maintenant effacées à tout jamais.»

4e jour:
«Toutes les entités négatives inscrites entre 7 et 14 ans sont maintenant effacées à tout jamais.»

5e jour:
«Toutes les entités négatives inscrites entre un et 7 ans sont maintenant effacées à tout jamais.»

6e jour:
«Toutes les entités négatives inscrites au moment précis de ma naissance sont maintenant effacées à tout jamais. Je suis heureux d’entrer dans le monde.»

7e jour:
«Toutes les entités négatives inscrites durant le 9e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais.»

8e jour:
«Toutes les entités négatives inscrites durant le 8e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais.»

9e jour:
«Toutes les entités négatives inscrites durant le 7e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais.»

10e jour:
«Toutes les entités négatives inscrites durant le 6e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais.»

11e jour:
«Toutes les entités négatives inscrites durant le 5e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais.»

12e jour:
«Toutes les entités négatives inscrites durant le 4e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais.»

13e jour:
«Toutes les entités négatives inscrites durant le 3e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais.»

14e jour:
«Toutes les entités négatives inscrites durant le 2e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais.»

15e jour:
«Toutes les entités négatives inscrites durant le 1er mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais.»

La première partie du décodage est terminée. Vous êtes maintenant débarrassé pour toujours des éléments négatifs qui s’étaient installés à votre insu.

16e jour:
«Je suis maintenant prêt à vivre d’une façon positive et en harmonie avec l’Énergie cosmique.»

17e jour:
«Je me pardonne et je pardonne aux autres tout ce qui a pu me blesser depuis ma conception jusqu’à ce jour.»

18e jour:
«J’accepte avec humilité mes limites, mais je désire développer mon potentiel le plus complètement possible afin de contribuer à ma propre évolution et à celle des autres.»

19e jour:
«Mon subconscient va trouver dans l’Intelligence universelle le tout ce qui est nécessaire à mon développement et je m’engage à vivre pleinement toutes les expériences nécessaires à mon évolution.»

20e jour:
«Désormais je peux aimer, avec toute la force de mon être, Dieu, mon prochain ainsi que moi-même.»

21e jour:
«Grâce à l’amour, je me dirige chaque jour vers la connaissance et je suis un être libre.»

Voici quelques observations d’ordre pratique: on ne peut nier l’existence du Soleil parce qu’en ce moment il pleut et qu’on ne peut le voir, n’est-ce-pas? Il se peut qu’après votre décodage vous ayez quelques averses mais cela est tout à fait normal.

Vous aviez tellement l’habitude d’être «pogné» que votre liberté neuve semblera parfois vous échapper. Ne vous en faites pas, comme le soleil revient toujours, aussi beau et aussi chaud, votre force vous reviendra et augmentera de jour en jour.

Votre liberté vous appartient, pour toujours !

Les douze lois cosmiques :  de Adéla T. Sergerie, pour un monde nouveau

Pour obtenir des informations additionnelles sur les Lois Cosmiques cliquez ICI

1. J’ai la simplicité d’un enfant

La simplicité ouvre toutes les portes. Qui peut résister devant elle? De plus, elle permet de s’adapter facilement à tous les milieux et à toutes les circonstances de la vie.
Plus une personne évolue et plus elle étend son champ de connaissances, plus elle réalise ses limites et devient apte à communiquer facilement avec tous les gens sans discrimination aucune.
Avec la simplicité d’un enfant, vous pouvez aller vers tous et tous peuvent venir vers vous.

2. J’ai la joie de vivre

La joie de vivre se pratique et se développe par toute personne qui veut s’en donner la peine. C’est un art que de trouver le beau et le bon dans tout ce qui s’offre à nous dans la vie.
Peut-être un peu difficile au début, cela devient par la suite une seconde nature qui nous permet de jouir pleinement de la vie et de ressentir une satisfaction réelle devant chaque événement, aussi simple soit-il.
Il ne faut pas attendre la venue du gros lot pour respirer la joie de vivre. Un bon repas, une lecture intéressante, un travail bien accompli, une relation agréable sont autant de raisons d’apprécier la vie et ses multiples facettes.

3. Je suis miséricordieux

La personne qui sait pardonner, en plus d’être capable d’amour envers les autres, enlève un grand poids à l’intérieur d’ellemême car quiconque entretient haine et rancœur et n’apprend pas la miséricorde se blesse lui-même en nuisant incontestablement à sa propre évolution.

4. Je suis compréhensif

Qui de nous ne ressent pas le besoin d’être compris? Il faudrait peutêtre commencer par essayer de comprendre les autres avant d’exiger cette compréhension de notre entourage à notre endroit.
On ne peut toujours partager le même avis, mais il suffit souvent de peu pour rapprocher les idées et les cœurs.

5. Mes intentions sont pures

L’être humain n’est pas parfait et est susceptible d’erreurs.
Mais il est fondamental d’agir en toute loyauté afin de ne pas induire sciemment quelqu’un d’autre en erreur.
Celui dont les intentions sont malhonnêtes finit d’ailleurs par subir le retour de ses pensées malsaines et souffre lui-même de son attitude négative.

6. Je suis positif à 100 p. cent

Vivre en harmonie avec les autres et avec soi-même n’est pas toujours facile, mais on peut cependant y parvenir avec les années. C’est vraiment une «clémaîtresse» du bonheur.
Les personnes positives à 100 p. cent multiplient à l’infini leurs chances de succès.

7. Je suis généreux de ma personne et de mes biens

Encore une fois je fais référence à Khalil Gibran sur ce sujet:
«Vous ne donnez que peu lorsque vous donnez de vos biens. C’est lorsque vous donnez de vousmême que vous donnez réellement.»
«Il est bien de donner lorsqu’on est sollicité, mais il est mieux de donner sans être sollicité, par compréhension.»
«Donnez donc maintenant, afin que la saison de donner soit vôtre et non celle de vos héritiers.» Le Prophète

8. Je suis libre de préjugés

Le préjugé est une idée totalement négative qui, en plus de nuire aux autres, nuit à celui qui l’entretient. Il vous jette un voile devant les yeux et vous empêche de jouir des qualités réelles de celui ou de celle envers qui vous l’entretenez.
Libéré de vos préjugés, vous serez en mesure d’apprécier pleinement les autres à leur juste valeur.

9. Je comprends la loi naturelle et je l’observe

Vivre en conformité avec la nature apporte à l’homme équilibre et paix.
Nous constatons aujourd’hui les malheureuses répercussions des gestes posés à l’encontre de la nature et nous tentons d’y remédier dans la mesure du possible.
Si chaque personne fait en sorte de vivre en conformité avec sa nature profonde, et la nature en général, elle apporte à la société et à tout le cosmos une contribution grandement appréciable.

10. J’ai le sens parfait de la justice

Nous ne possédons pas tous le solide jugement du bon roi Salomon mais nous sommes en mesure de développer notre sens de la justice. Il suffit d’analyser hommes et événements avant de prendre des décisions. Attention à ne pas porter un jugement trop hâtif sur les circonstances qui entourent nos activités.
Si je développe la justice à l’égard des autres, je m’attire la justice en retour de tous les autres.

11. Je distingue le degré d’évolution des gens

Distinguer le degré d’évolution des gens nous aide à respecter chacun quel qu’il soit et à ne pas blesser inutilement un être dont le degré d’évolution serait différent du nôtre.
Cela ne veut pas dire refuser d’apporter son aide lorsque l’occasion se présente, mais tout simplement choisir la façon de communiquer compte tenu de la réceptivité de son interlocuteur.

12. Je comprends le sexe opposé au mien

La perception d’une même chose ou d’un même événement peut varier considérablement entre deux personnes du sexe opposé.
Faits pour se compléter, il est normal que l’homme et la femme ne soient pas identiques dans leur façon d’envisager la vie.
Il faut donc, tant chez l’homme que chez la femme, pour conserver l’amour et l’harmonie, faire l’effort de regarder les choses avec les yeux de l’autre et recourir aux lumières de son compagnon ou de sa compagne avant de porter un jugement qui soit par trop personnel. C’est une garantie de bonne entente et de paix.

Haut
Haut